Wash Wash Cousin

WWC SPRL

les applications cosmétiques


Les applications cosmétiques???

C’est la mode, c’est facile et c’est pratique. Le consommateur non éclairé a tout à coup accès à une multitude d’informations qu’il pensait réservées à des docteurs en chimie bilingues latin- anglais OU à des meufs totalement barges qui s’éclatent à décrypter toutes les INCI dans les magasins (Oui, comme moi et OUI mon mec ne veut plus faire les courses avec moi) 

Oui, mais, comme bien souvent, la réponse n’est pas binaire. (Ça serait trop facile et on finirait par s’emmerder). 

Analysons 2 applications (je n’ai pas eu le temps d’en faire plus car, comme tu le sais, c’est un peu la « folaïe » au labo).

1) YUKA

Yuka reconnait les produits en scannant les code-barres et classe les ingrédients en quatre catégories : risque élevé, risque modéré, risque faible et aucun risque
Cette notion de risque dépend de 4 effets : perturbateur endocrinien, allergène, irritant, cancérogène. Enfin, l’INCI est traduite en français (Cela dit, nous on le fait déjà pour toi, OUI on est super sympas de ouf) 

2) InciBeauty

InciBeauty reconnait les produits en scannant les code-barres et classe les ingrédients en quatre catégories : controversé à risque, pas terrible, satisfaisant, bien.

————————————————————

Je me suis amusée à scanner le shampoing bébé sur yuka d’une part et sur InciBeauty d’autre part.
Sur yuka il obtient 100% et sur InciBeauty 18,9/20 (InciBeauty justifie cette note du fait de la présence de farine d’avoine qui contient du Gluten) 

La note finale est donc propre à chaque application. Un peu comme le point de vue peut changer d’une personne à l’autre en fait. Moi par exemple je trouve que la bière c’est super bon mais mon fils de 4 ans et demi me dira que c’est carrément dégueu ton truc maman. Genre.

Autre point à soulever (en réalité il en existe des dizaines, mais je n’ai vraiment pas le temps de t’écrire un livre, j’étofferai cet article au fil des prochaines semaines) ; LES ALLERGENES.

Depuis que les substances parfumantes sont surveillées en raison de leur potentiel allergène élevé, 26 d’entre elles doivent obligatoirement être mentionnées dans la déclaration INCI (à partir d’une certaine concentration et selon que le produit soit rincé ou non) 

Le consommateur ne peut pas identifier, à la lecture des appellations s’il s’agit d’une substance synthétique OU du composant d’une huile essentielle naturelle. 

T’as rien pigé ? Suis-moi

Prenons l’exemple du géraniol. 
Dans de nombreux produits cosmétiques on trouve la dénomination INCI Geraniol.
Oui, mais il y a géraniol ET géraniol maggle!

Le géraniol est une molécule aromatique présente dans de nombreuses huiles essentielles.
Il existe aussi du géraniol synthétique entièrement reconstitué en laboratoire ?

OR, ce que nous apprenons en aromathérapie c’est que « le tout vaut mieux que la somme des parties ». 
Une huile essentielle est, en général, constituée d’une centaine de molécules aromatiques. Ces molécules ont toute un rôle à jouer et l’un de ces rôles c’est de modérer l’action des molécules majoritaires en leur disant de BIEN SE CALMER NOM DE ZEUS.

Une molécule synthétique toute seule n’aura donc pas une armée de petites molécules faisant office de tampon et sera dès lors beaucoup plus agressive.

LE BDIH allemand a fait mener une enquête concernant le géraniol. 
On a testé sur 50 personnes ayant montré une réaction allergique au géraniol, comment elles réagissaient à des huiles essentielles contenant du géraniol.

– 20% ont montré une réaction à la substance odorante géraniol isolée chimiquement 
– Aucune personne n’a réagi aux huiles essentielles contenant du géraniol.

La liste INCI ne permet malheureusement pas de savoir si l’on a affaire à une molécule synthétique ou une molécule aromatique contenue dans une huile essentielle et DONC les applications cosmétiques ne font pas la différence !

T’as comprenu ?

Tout ça pour te dire que les applications cosmétiques c’est bien mais tu dois tout de même garder l’esprit critique en te documentant ou en suivant notre page facebook en fait 😉

Allez, j’te laisse j’vais commander des molécules synthétiques sur Amazon#COMMENTCA

Sources : 
-L’observatoire des cosmétiques, Applications cosmétiques : derniers pourparlers avant la guerre ? 30 octobre 2018
-La vérité sur les cosmétiques ,Rita Stiens
-Martine fabrique du LSD dans son labo, editions foncdé
-Cours d’aromathérapie appliquée, Bioflore
-L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme, Daniel Pénoël, Roger Jollois
https://bit.ly/2UgxmfF

Older
Les informations sur internet.
Newer
zéro déchet

Commentaires

Shopping cart